Le Club suisse de la presse – Geneva Press Club a pour mission d’accueillir et d’aider les journalistes de passage à Genève et de favoriser les échanges entre les milieux suisses et internationaux de l’économie, de la politique, de la culture et des sciences d’une part, et de la presse suisse et étrangère installée en suisse romande et en France voisine d’autre part.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Déménagement, concentration, restructuration La stratégie d’avenir de la RTS divise

Le 27 October 2020
13:30
Assistez au débat en ligne. Cliquez ci-dessus.

Déménagement, concentration, restructuration La stratégie d’avenir de la RTS divise

Quelle est la (bonne) stratégie d’avenir pour la RTS? Antonio Hodgers et Pascal Crittin ont accepté de croiser le fer en direct ce mardi 27 octobre de 13h30 à 14h30, répondant à l’invitation du Club suisse de la presse. 

Le politique et l’homme de médias se sont vivement interpellés dans la presse à propos du déménagement de la RTS Actualité à Lausanne et des coupes annoncées dans la chaîne publique. 

Les journalistes sont invités à participer au débat sur Zoom ici (lien). Le public pourra suivre les échanges en direct sur notre site internet ici, sur notre page Facebook Live ici ou sur Youtube

Dès 2024, la RTS déménagera son département de l’Actualité à Ecublens, Lausanne, sur le site de l’EPFL dans un nouveau bâtiment coûtant quelque 120 millions de francs. La radio-télévision publique veut concentrer la production de l’information multi-canaux (radio, tv, internet)  en un seul lieu pour répondre aux exigences des “news” à l’ère digitale. 

Une stratégie qui ne plaît guère à Genève. Le conseiller d’Etat Antonio Hodgers dans une Tribune libre au Temps vient de critiquer vertement les grandes manoeuvres de la RTS. Il s’oppose à la délocalisation (partielle) de la la chaîne publique à Lausanne et s’insurge contre les coupes à venir, synonymes, selon lui, de perte de qualité des contenus du service public. La réplique de Pascal Crittin au coup de gueule du conseiller d’Etat ne s’est pas fait attendre. Piqué à vif, le patron de la RTS rétorque que la RTS investit d’abord dans la qualité des programmes et dans l’avenir de ses médias tout en abaissant les coûts opérationnels. Sans oublier que 1000 employés resteront à Genève. 

Deux interprétations radicalement opposées de la portée des changements en profondeur auxquels se prépare la RTS.  Pour la première fois Antonio Hodgers et Pascal Crittin confronteront leurs idées face-à-face et de vive voix sur le “plateau” en ligne du Club suisse de la presse.

Partager cet article

Speakers

Antonio Hodgers

Conseiller d'Etat chargé du département du territoire (DT)

Pascal Crittin

Directeur de la RTS

Pierre Ruetschi

Directeur exécutif du Club suisse de la presse

S'inscrire à l'événement





    Events in the same category