Le Club suisse de la presse – Geneva Press Club a pour mission d’accueillir et d’aider les journalistes de passage à Genève et de favoriser les échanges entre les milieux suisses et internationaux de l’économie, de la politique, de la culture et des sciences d’une part, et de la presse suisse et étrangère installée en suisse romande et en France voisine d’autre part.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Le Tribunal turc rend son avis définitif

Le 24 septembre 2021
15:00

Le Tribunal turc rend son avis définitif

Le tribunal répondra à la question de savoir si les conditions juridiques permettant de qualifier les faits de torture et d’enlèvement de crimes contre l’humanité sont remplies, de sorte que d’autres mesures (CPI) pourraient être prises.

Communiqués de presse
1) TURKEY TRIBUNAL FINAL OPINION 24 SEPT IMMEDIATE RELEASE ENGLISH
2) LES JUGES du TRIBUNAL DE TURQUIE DONNENT LEUR AVIS FINAL

Avec

Prof. Em. Dr. Francoise Barones Tulkens
Juge de premier plan et ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg

Prof. Em. Dr. Johan Vande Lanotte
Ancien vice-premier ministre du gouvernement fédéral belge et initiateur du Tribunal pour la Turquie.

Prof. Dr. Rik Vandewalle
Recteur de l’Université de Gand

Prof. Em. Dr. Marc baron Bossuyt
Président du comité d’organisation

& les quatre observateurs

Maria Arena
Member of European Parliament

Kathleen Van Brempt
Member of European Parliament

Klas Grinell
Director of the Center for European studies at Gothenburg University (CERGU)

Marianna Kakaounaki
Investigative Journalist and Filmmaker

Pour plus d’informations et pour organiser des interviews, veuillez contacter le service de presse au numéro suivant : +41 77 997 48 92 ou par mail : media@turkeytribunal.com

www.turkeytribunal.com

Les juges du Tribunal pour la Turquie donneront leur avis final et réfléchi sur la base des rapports et des preuves qui leur ont été présentés pendant les quatre jours du Tribunal pour la Turquie.

Le Tribunal a été convoqué en tant que « tribunal populaire » pour examiner les allégations de violations flagrantes des droits de l’homme en République de Turquie. Il a réuni un groupe de juges estimés, qui sont irréprochables dans leurs capacités professionnelles, pour donner leur avis sur les preuves présentées.

Le tribunal a été ouvert lundi par le Prof. Dr. Yves Flückiger, recteur de l’Université de Genève et a été un succès avec un maximum de participants en personne et en ligne.

Les conclusions des juges seront présentées par le Prof. Francoise Barones Tulkens, juge de premier plan et ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg.

Les résultats du Tribunal turc sont importants car c’est la première fois qu’un tel travail est compilé, étayé par des déclarations de témoins et vérifié selon des normes juridiques aussi élevées. Ils permettront non seulement de déterminer s’il existe des preuves fondées de torture, d’enlèvement, de suppression de la liberté de la presse et d’expression, de manque d’indépendance judiciaire et de régime d’impunité. Elle répondra également à la question de savoir si les conditions juridiques permettant de qualifier les faits de torture et d’enlèvement de crimes contre l’humanité sont remplies, de sorte que d’autres mesures (CPI) pourraient être prises.

Bien qu’elles aient été officiellement invitées à participer, les autorités turques ont cherché à perturber et à annuler le Tribunal pour la Turquie, faisant ainsi pression sur le gouvernement suisse. Elles n’ont proposé aucune réfutation des preuves présentées. Les organisateurs peuvent donner plus de détails sur la pression exercée par les autorités turques et montreront que la tentative du gouvernement turc de réduire le Tribunal au silence a échoué, puisque plus de 120 000 vues de participation ont été enregistrées sur les chaînes You Tube en anglais et en turc, avec plus d’un million d’engagements quotidiens sur Twitter.

L’annonce des juges sera suivie des remarques finales sur les résultats par le recteur de l’Université de Gand, le Prof. Marc Baron Bossuyt.

Ensuite, le professeur Vandewalle et le professeur Bossuyt, les observateurs : Maria Arena, membre du Parlement européen, Kathleen Van Brempt, membre du Parlement européen, Klas Grinell, directeur du Centre d’études européennes de l’Université de Göteborg (CERGU) et Marianna Kakaounaki, journaliste d’investigation et cinéaste, seront disponibles pour des interviews et des commentaires, ainsi que le Prof. Johan Vande Lanotte, ancien vice-premier ministre du gouvernement fédéral belge et initiateur du Tribunal pour la Turquie.

Les membres de la presse sont invités à participer à la session qui sera suivie d’un apéritif à l’hôtel et de la possibilité de réaliser des interviews en tête-à-tête. Ceux qui souhaitent suivre la conférence de presse numériquement peuvent s’inscrire sur zoom via le Club Suisse de la presse :

Uniquement médias et presse:
inscrivez-vous ici pour participer en présentiel ou sur Zoom






    Partager cet article

    Événements sur le même thème