Le Club suisse de la presse – Geneva Press Club a pour mission d’accueillir et d’aider les journalistes de passage à Genève et de favoriser les échanges entre les milieux suisses et internationaux de l’économie, de la politique, de la culture et des sciences d’une part, et de la presse suisse et étrangère installée en suisse romande et en France voisine d’autre part.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Où va la presse?

Où va la presse?

Inscription obligatoire pour participer à l’événement (cliquer ici)
Entrée libre, dans la mesure des places disponibles, certificat COVID demandé

La deuxième édition des Assises presse et démocratie organisées par le Club suisse de la presse le 26 novembre à son siège du Domaine de Penthes réunira quelque 25 journalistes, éditeurs et politiques pour débattre, en sept panels, des questions clés pour l’avenir de la presse et de l’information.

Où va la presse? L’éternelle question se pose avec une acuité toute particulière alors que la technologie, la pression financière, la concurrence des GAFAM et l’obsolescence des modèles du 20è siècle chamboulent l’économie des médias et la façon de pratiquer le journalisme.

La deuxième édition des Assises presse et démocratie organisées par le Club suisse de la presse le 26 novembre à son siège du Domaine de Penthes réunira quelque 25 journalistes, éditeurs et politiques pour débattre, en sept panels, des questions clés pour l’avenir de la presse et de l’information. De la transition numérique et de la  robotisation du journalisme à l’importance du journalisme local pour le bon fonctionnement de la démocratie, les débats proposent un large tour d’horizon des grands enjeux à l’ère de la désinformation galopante.

Une opportunité unique d’entendre et d’interpeller directement ceux qui chaque jour produisent l’information et fixent les priorités tout en essuyant une critique de plus en plus virulente du public. Tout cela, sans oublier de confronter partisans et opposants de la loi pour l’aide aux médias qui sera soumise au peuple suisse en février prochain. Enfin, en guise de conclusion aux Assises, sera remis le prix Jean Dumur 2021, la plus prestigieuse distinction de la presse en Suisse romande qui récompense un journaliste et un journalisme de courage, rigueur, recherche et indépendance.

MATINÉE
Numérique: comment doper les médias sans tuer le journalisme

De 9h30 à 9h35

Mot de bienvenue

Par Pierre Ruetschi, directeur exécutif du Club suisse de la presse

De 9h35 à 10h15

Keynote speech. Que nous réservent les robots de l’info?

Par Benoît Raphaël, journaliste, éditeur et éleveur de robots de l’information

De 10h15 à 11h00

Quelle stratégie numérique pour des médias nationaux?

L’avenir des médias est largement dépendant du succès de leur transition numérique. Garder son ancien public tout en le renouvelant, réinventer les formats journalistiques, résister à la concurrence des Gafa. Sur le digital, la bataille de l’attention est devenue coupe-gorge et les défis sont complexes. Les exemples de la radio-tv publique et du Temps.

Avec Gilles Marchand, directeur général de la SSR et Zeynep Ersan Berdoz, directrice Stratégie & Développements du Temps. Modéré par Pierre Ruetschi, directeur exécutif du Club suisse de la presse

De 11h00 à 11h30 – PAUSE

De 11h30 à 12h30

La technologie, alliée ou ennemie du (bon) journalisme?

Comment les médias recourent à l’intelligence artificielle pour faire du meilleur journalisme, lutter contre la désinformation et extraire les publics de leur bulle d’information. Présentation de projets qui promettent et analyse des bonnes/mauvaises pratiques.

Avec Gaël Hurlimann, responsable abonnements digitaux Ringier; Krichane Mounir, directeur du Centre média EPFL – Initiative for Media Innovation (IMI); Nathalie Pignard Cheynel, directrice de l’Académie de journalisme et des Médias – Professeure journalisme numérique; Titus Plattner, senior Innovation Project Manager & Investigative reporter, Tamedia. Modéré par Richard Werly, correspondant à Paris, membre de la rédaction en chef, Le Temps.

De 12h30 à 13h30 – Cocktail déjeunatoire

ARPÈS-MIDI
Médias d’informations locales:
faut-il changer de modèle? Avec ou sans l’aide de l’Etat?

De 13h30 à 14h30

Votation sur l’aide aux médias: quels moyens (publics) pour quelle indépendance?

Le 13 février prochain, le peuple suisse votera sur l’aide publique aux médias. Qui profitera le plus de cette aide, les grands groupes de presse, les petits titres indépendants ou les webzines? Est-ce que cette aide assure la diversité de la presse? Avec quels risques pour l’indépendance des médias? Un éditeur/journaliste et un politicien de chacun des deux camps s’affrontent.

Avec Isabelle Pasquier Eichenberger, conseillère nationale (Les Verts, GE), membre de la commission des transports et des telecom; Stéphane Estival, président Medias suisses et directeur ESH Médias, Kevin Grangier, président UDC Vaud, coordinateur du comité référendaire contre la loi sur l’aide aux médias; Lionel Hort, rédacteur la Nation, Ligue vaudoise. Modéré par David Haeberli, Direction de la rubrique Genève, Le Temps.

De 14h30 à 15h00

Bouleversement du paysage de la presse romande, An I. Alors?

L’an dernier, deux médias alémaniques, watson et Blick, ont attaqué le marché romand de l’information en pleine crise. Des “pure players” qui promettaient de secouer le monde journalistique romand en parlant d’une autre voix. En même temps Aventinus rachetait Le Temps qui lui-même se rapprochait de heidi.news. Etat des lieux avec les acteurs de la “révolution”.

Avec Madeleine von Holzen, rédactrice en chef, Le Temps et directrice éditoriale Heidi.news; Fred Valet, rédacteur en chef par intérim watson; Michel Jeanneret, rédacteur en chef Blick romand. Modéré par Elisabeth Logean, corédactrice en chef Actualité TV RTS.

De 15h00 à 15h30 – PAUSE

De 15h30 à 16h00

Radio et TV locales: comment durer dans la tempête?

A Genève comme ailleurs, radios et TV locales connaissent une vie mouvementée depuis leur création. Radio Lac avait disparu pour renaître de ses cendres dix ans plus tard avec de grosses ambitions. Léman Bleu, après une histoire de hauts et de bas, fête cette année ses 25 ans et de remarquables succès. Mais rien n’est joué. Sur le terrain local, la concurrence est vive et le financement publicitaire ralenti par le Covid. Quelles stratégie éditoriale et quelles ressources pour quel avenir?

Avec Benoît Rouchaleau, rédacteur en chef Radio Lac et One FM; Laurent Keller, directeur Léman Bleu TV. Modéré par Sylvia Revello, journaliste rubrique Genève, Le Temps.

De 16h00 à 17h00

Et si l’avenir du journalisme se jouait dans la presse locale? Des pistes pour se réinventer

Le journalisme local est l’un des plus exigeants et nécessaires qui soit pour le bon fonctionnement de la démocratie. En Suisse romande, comme ailleurs, il est sous pression. Les politiques se sont armés de bataillons de communiquants pour contrôler leur message tandis que les ressources des médias locaux s’appauvrissent. Comment garder son indépendance, rester incisif et ne pas se laisser emporter par la vague de désinformation qui immerge les réseaux sociaux? Cinq directeurs et rédacteurs en chef de titres locaux/régionaux confrontent leur expériences et leurs projets pour maintenir/améliorer la qualité de l’information sur tous les supports. Et renforcer la crédibilité de leur média.

Avec Vincent Fragnière, rédacteur en chef Le Nouvelliste; Frédéric Julliard, rédacteur en chef Tribune de Genève, Danièle Pittet, directrice – rédactrice en chef La Broye; Serge Gumy, directeur groupe La Liberté; Cédric Jotterand, directeur – rédacteur en chef Journal de Morges. Modéré par Pierre Ruetschi

De 17h00 à 17h45

Remise du Prix Dumur

Pour clôturer les Assises presse et démocratie, sera remis le Prix Jean Dumur 2021. Considéré comme la plus prestigieuse distinction de la presse romande, le Prix Jean Dumur récompense le courage, la rigueur et l’indépendance.

Laudatio prononcée par Serge Gumy

De 17h45 à 18h30 – Cocktail en l’honneur du lauréat

Inscription à l’événement






    Partager cet article

    Events in the same category